Prévu les mercredi 27 et jeudi 28 mai 2020 à Poussay, le Salon de l’herbe et des fourrages maintient pour le moment l’organisation de son salon outdoor destiné aux éleveurs du Grand Est de la France. Néanmoins, dans le contexte de crise sanitaire actuel, les organisateurs restent prudents et ont déjà mis en place des ajustements. Un report du salon est également envisageable.

Organisé tous les 3 ans à Poussay dans les Vosges, le Salon de l’herbe attend 27 000 visiteurs sur cet évènement outdoor exclusivement dédié aux cultures fourragères. Depuis le mois d’août 2019, les équipes de Profield Events ont semé et entretiennent les 30 hectares que compte ce site. C’est un rendez-vous attendu, tant par les éleveurs de la région que par les équipes nationales et les distributeurs des 170 marques exposantes.

Démonstrations d’andainage, broyage, contention, enrubannage, ensilage, épandage, fauchage, etc, l’éleveur pourra découvrir les matériels présentés en conditions réelles d’utilisation, comme sur une véritable exploitation agricole. 650 micro-parcelles ont également été semées : graminées, légumineuses, mélanges, méteils, maïs fourrager, betterave fourragère, sorgho fourrager, en faisant la plus grande vitrine fourragère de France, sur plus de 2 hectares!

Alors qu’en sera-t-il de cette édition 2020 au regard de la crise sanitaire que nous vivons tous ?

Tout d’abord, il a fallu s’adapter.
Le Salon de l’herbe devait accueillir pour la première fois les Journées Internationales de la Prairie. Après discussions avec les trois partenaires français financeurs du projet ( le Conseil Régional Grand Est, les Chambres d’agriculture régionale et départementales du Grand Est et Profield Events, la société propriétaire et organisatrice du salon), ainsi qu’avec les représentants des Journées Internationales de la prairie, il a été décidé d’annuler l’opération.

L’organisation d’un évènement transfrontalier parait très compliqué dans la mesure où il est impossible de se prononcer sur les prochaines mesures de confinement ou de rassemblements, en France comme à l’étranger. En revanche, les organisateurs maintiennent pour le moment le salon aux dates prévues mais n’écartent pas la possibilité d’un report aux 3 et 4 juin ou aux 10 et 11 juin. Si malgré tout, le salon devait être annulé, les organisateurs s’engagent à rembourser 100% des billets d’entrée des visiteurs et 70% du montant total de la participation des exposants.